Quand devez-vous CHANGER DE JOB ?

« Je n’en peux plus… Dois-je quitter mon emploi ? »

C’est souvent la question qui amène mes clients au coaching de transition professionnelle : ils sont englués dans une situation qui ne leur va pas mais ne passent pas à l’action.

Des hauts et des bas de motivation ? 

Profitez de notre programme de COACHING GRATUIT sur la motivation professionnelle

Pour nous suivre :

Autres vidéos sur la Gestion de Carrière :

Éloge de la Fuite Professionnelle
Je veux changer de vie professionnelle
Comment changer de vie professionnelle
Êtes-vous en voir d'obsolescence professionnelle ?

Texte

Transcription de la vidéo :

Bonjour,

Je suis Guillemette Moreau, coach professionnelle et fondatrice de Job Transition Coaching.

 

Je n’en peux plus… Dois-je quitter mon emploi ?

C’est souvent la question qui amène mes clients au coaching de transition professionnelle : ils sont englués dans une situation qui ne leur va pas mais ne passent pas à l’action.

Cela donne des discours en boucle de type :
– il faut que je quitte ma job, mais je ne sais pas ce que je veux faire
– je n’apprends plus rien mais mes collègues sont sympas
– je ne suis plus motivé mais cela sera pareil ailleurs non, il n’y a pas de situation idéale

Les « mais » sont puissants et c’est normal, nous sommes programmés pour être plutôt averses au risque.

Et ce n’est pas toujours facile d’être lucide dans l’analyse de votre situation.

Parfois le glissement vers l’ennui, la démotivation a été suffisamment progressif pour que nous nous adaptions et que cela nous semble presque normal.

 

Votre meilleur allié, c’est votre corps et faites-lui confiance : s’il vous rappelle à l’ordre, c’est qu’il y a un problème !

Cela peut être des troubles physiques (insomnies, pertes d’appétit ou compulsions alimentaires, palpitations cardiaques, etc) ou des troubles mentaux (crises de paniques, dépression…)

Dans tous les cas, faites appel à des professionnels et sortez-vous au moins temporairement de la situation.

Et si un ou une collègue vous parle de ce genre de problèmes de santé, notamment de santé mentale ce dont on parle moins, poussez-le ou poussez-la à aller consulter.

 

Mais imaginons que vous n’avez pas de problèmes notables physiques et mentaux, comment réaliser que cela ne va pas et qu’il faudrait passer à l’action ?

Le 1er aspect de l’intelligence émotionnelle c’est la conscience de soi et de ses émotions.

Il y a 4 émotions principales à repérer dans votre vie professionnelle, ainsi que leurs variations :
– La colère : vous arrive-t-il fréquemment d’être frustré, de sentir la pression qui monte et d’exploser de manière impulsive ?
– La peur ou l’anxiété : avez-vous des appréhensions, des stress négatifs intenses liés à votre vie professionnelle ?
– La tristesse, souvent liée à une baisse d’énergie générale : vous sentez-vous régulièrement triste ou apathique ? Est-ce que vous vous ennuyez dans votre travail, intellectuellement, humainement… ?
– La joie : quand êtes-vous heureux et plein d’énergie ? S’il n’y a aucune joie liée à votre vie professionnelle, c’est aussi un signe négatif.

Donc si vous réalisez que vous avez beaucoup d’émotions négatives dans votre vie professionnelle, il faut passer à l’action.

 

Attention passer à l’action ne veut pas forcément dire tout larguer et démissionner.

J’ai des clients qui ont réalisé que leur frustration générale était liée à un événement bien précis qui avait ensuite pollué toute leur vie professionnelle. Une remarque péremptoire, un entretien d’évaluation qui ne s’est pas passé comme prévu, un manque de reconnaissance, ou un événement dans l’entreprise qui a choqué des valeurs importantes pour la personne. Et tout est interprété ensuite via ce filtre : il ne m’aime pas, ils s’en foutent de ce que je fais, tous des cons… Nous sommes très forts pour la lecture de pensée : je le savais bien…

Et c’est prouvé psychologiquement, si vous partez avec des a priori, vous allez ne voir que ce qui confirme vos croyances.

Donc parfois, juste se poser et comprendre ce qui vient de vous et ce qui vient des paramètres externes peut vous aider à voir les choses de manière différente et à repartir d’un nouveau pied.

 

Cependant, si vous avez réalisé que la situation n’est pas acceptable pour vous et que vous voulez changer, à vous d’être stratégique maintenant.

En fonction de l’ampleur du changement que vous souhaitez effectuer, en fonction de votre besoin de sécurité, de votre situation financière, il y a des cas où il vaut mieux se hâter lentement 😊

Notamment dans le cas d’une reconversion professionnelle d’envergure, cela prend du temps :
– définir vos objectifs, tester des options, recommencer, choisir un nouveau cap
– parfois il faut bâtir de nouvelles compétences, faire des formations complémentaires
– et il vous faudra certainement vous construire un nouveau réseau professionnel

Cela peut prendre 2, 3, 4 ans… avant que tout roule, donc autant avoir de l’argent qui rentre pendant ce temps, même si c’est frustrant pour vous de ne pas aller aussi vite que vous le souhaitez. Cela vous évitera du stress et des solutions catastrophes en milieu de parcours…

 

Si cette vidéo vous parle, si avez été confronté à ce genres de situation ou au contraire si vous n’êtes pas d’accord, laissez-moi un commentaire sous cette vidéo, cela m’intéresse.

Et bien sûr faites suivre à vos amis ou collègues qui pourraient être concernés aujourd’hui ou demain.

 

A bientôt.

Guillemette Moreau, coach professionnelle et fondatrice de Job Transition Coaching

 

Share This