JE SUIS DÉMOTIVÉ(E) au travail :

J’ai du mal à me lever le matin, je manque d’énergie au boulot…

Comment comprendre la démotivation pour passer à l’action ?

Besoin de Changement Professionnel ? 

Découvrez notre Programme de Coaching de Carrière

Autres vidéos sur la Gestion de Carrière :

Je veux changer de vie professionnelle
Je veux changer de vie professionnelle
Je veux changer de vie professionnelle
Quand devez-vous changer de job ?

 

la températureTexte

 

JE SUIS DÉMOTIVÉ(E) au travail (Version Texte) :

 

Bonjour,

Je suis Guillemette Moreau, coach et formatrice en entreprise, et coach de carrière. Avec mes vidéos, j’espère vous aider à créer la vie professionnelle et personnelle que vous souhaitez.

Merci de vos commentaires et de votre fidélité à cette chaîne.

 

J’ai du mal à aller au boulot le matin, j’ai des périodes de blanc dans la journée, ou bien je procrastine, je vais surfer sur internet…

Certains de mes clients en coaching arrivent désabusés, déprimés ou aussi parfois en colère contre eux-mêmes, contre leur employeur. 

Ils se rendent compte que cela devient un cercle vicieux. Les idées négatives prennent le dessus, l’énergie diminue, les résultats aussi et je commence à avoir des remarques, de mon supérieur, de mes collègues inquiets ou irrités…

Pour ceux qui arrivent en coaching, c’est qu’ils ont pris conscience que cela n’allait pas et souhaitent en discuter et trouver des solutions.

Mais pour beaucoup, l’enlisement est progressif, vous connaissez sans doute l’histoire de la grenouille qui ne se rend pas compte que la température de l’eau de la casserole augmente… 

Et c’est pourquoi je fais cette vidéo.

 

 

Oh bien sûr, on n’est pas tous les jours en super forme, à sauter du lit à la seconde, enthousiaste pour aller au boulot.

Mais si cela fait 10 jours d’affilée, ou bien que c’est au moins un jour sur deux, cela vaut la peine de s’y intéresser.

D’abord pour votre santé mentale et physique, car derrière la démotivation, il y a peut-être une situation critique qui est en train de pourrir. Et faire le dos rond n’aide pas à solutionner les situations difficiles ou toxiques.

Dans les histoires qui finissent bien, j’ai eu des clients qui ont compris en une ou deux sessions de coaching d’où venait leur démotivation et donc ont pu agir dessus.

Le cas typique, quelqu’un qui avait vécu un événement dans son service comme une injustice à son égard et avait perdu la confiance en son employeur. Alors parfois c’est vrai malheureusement.
Mais parfois aussi voir les choses sous différentes perspectives aide à relativiser la situation ou simplement décider d’aller en reparler avec les personnes concernées. Et cela peut débloquer certaines choses.

Il y a un cas particulier mais difficile, c’est la désillusion après une prise de poste.

On commence en général avec une belle énergie – on parle même de la phase lune de miel – mais parfois ensuite vous découvrez que le contrat initial n’était pas clair ou n’a pas été respecté.

C’est un cas compliqué de démotivation car souvent lié à l’impression d’être dupé, avec de la colère contre soi-même ou contre l’extérieur.
Et c’est souvent difficile de rebouger dans la même structure au bout de 6 mois.

 

Mais je reviens sur le cas standard de la démotivation progressive dans votre poste.

La 1ère étape c’est d’essayer d’identifier les causes :

Si avant vous étiez dans une dynamique positive, quels sont les facteurs qui ont changé ? Le contexte, les intervenants, la définition de votre job ?

Avez-vous vécu des dysfonctionnements, des échecs, des conflits

Le fait d’analyser la situation, d’identifier là où cela fait mal va vous aider à prendre du recul.

En parallèle, je vous suggère de faire une analyse de vos facteurs de motivation.

C’est de toute façon super utile, en tous cas je le fais systématiquement dans mes coachings avec mes clients.

Et cela va vous permettre de voir ce qui a été négligé, offensé, ou ce qui manque dans votre situation actuelle.

 

Il y a 5 grands types de sources de motivation :

  • Tout d’abord, la carotte et le bâton.

C’est assez basique mais si vous n’avez aucun feedback positif sur votre travail, ou si vous avez l’impression d’être sous-payé depuis des années, cela a un impact négatif sur votre motivation.

Ensuite il y a 4 familles de facteurs liés à la motivation dite intrinsèque :

  • Au niveau de ma compétence :

Le fait d’être reconnu dans mon travail, d’apprendre et de me développer.

Le manque de stimulation est une source de démotivation mais aussi le manque de perspective d’évolution, ou bien la surcharge de travail et le manque de moyens car j’ai l’impression de ne pas pouvoir faire du bon travail.

  • Au niveau de l’expression de moi-même :

La possibilité d’être autonome, de définir mes objectifs, d’exprimer ma créativité…

Un job routinier, avec beaucoup de contraintes, ou l’impression d’être un numéro, du micro-management de la part de mes supérieurs… Je vais étouffer et peut-être avoir envie de ruer dans les brancards.

 

  • Au niveau relationnel :

Le lien social que je développe avec les gens autour de moi

Si j’ai des conflits relationnels au travail, cela va avoir un impact sur ma motivation. Mais aussi le manque de contact quand je dois travailler principalement face à un écran ou avec des gens avec qui je n’ai pas le fit.

 

  • Et enfin au niveau des valeurs et du sens :

Le fait de contribuer à quelque chose qui résonne pour moi.

Je vais avoir un problème si je suis dans un secteur ou un métier où j’ai l’impression de ne rien apporter au monde, ou pire que contribuer à un système néfaste…
Certains diront que c’est accessoire, d’autres que c’est essentiel.
C’est une raison fréquente de coaching et j’ai d’ailleurs fait une vidéo à ce sujet.

  

Quand vous avez identifié ce qui manque ou gêne dans votre situation actuelle et mis cela en regard de vos facteurs de motivation principaux, vous savez en théorie là où agir.

 

Après c’est à vous de voir si vous le souhaitez, si c’est le bon moment, et comment… 

 

Dans certains cas, un changement de projet ou de mode de travail peut suffire. Pour d’autres ce sera un changement de poste en interne ou en externe, et cela se prépare bien sûr…

 

Si vous avez la motivation en berne, que vous voulez en parler et éventuellement passer à l’action, c’est aussi à cela que sert le coaching de carrière.

 

A bientôt !

Guillemette Moreau, Coach de Carrière chez Job Transition Coaching

Contactez-nous pour plus d'information :

Share This